70 fans | Vote

#312 : Un enfant en danger

Le jeune Josh Pendry s'éloigne de son groupe pendant une visite scolaire à la base d'Andrew. Il monte dans un Tomcat et, depuis l'avion, il est témoin d'un meurtre. Sa mère, Annie, vient demander l'aide de Harm.

Popularité


4 - 3 votes

Titre VO
Someone to Watch Over Annie

Titre VF
Un enfant en danger

Première diffusion
06.01.1998

Plus de détails

Réalisateur: Greg Beeman
Scénariste: Stephen Zito

 

312 / UN ENFANT EN DANGER

 

 17H34GMT – BÂTIMENT DE L'AÉRONAVALE – BASE D'ANDREWS – MARYLAND

Un enfant d'une dizaine d'années, seul, pénètre dans un hangar où est entreposé un F14 Tomcat, sans doute à la maintenance. Il est subjugué par le bel oiseau et s'en approche, non sans vérifier qu'il n'est ni suivi ni repéré. Il n'a aucun mal à localiser puis enclencher le système de déverrouillage du cockpit. Il approche un tabouret, grimpe dessus, actionne une manette qui ouvre une trappe laquelle libère l'échelle d'accès. L'enfant monte à bord et s'installe aux commandes, il simule un combat en vol. Son attention est attirée par trois hommes qui se querellent aux abords du hangar, l'un d'eux tente de s'échapper, il est rattrapé, ceinturé et frappé à la tête. Son corps est ensuite traîné et jeté à l'arrière d'une fourgonnette qui démarre en trombe. Le garçonnet a vu tous les détails de la scène, il prend soin de dissimuler sa présence à la vue des hommes en se terrant au fond de l'avion.

 

 14HGMT – QG DU JAG – FALLS CHURCH – VIRGINIE

L'Amiral signifie à Mac une nouvelle affectation qui ne lui plaît guère : chef de service suppléant. Le droit administratif n'est pas sa spécialité et elle considère l'administration comme une voie de garage peu reluisante. Elle aurait, de loin, préféré une mutation à un poste opérationnel, en mer ou Outre-Mer ; elle est déçue. Son supérieur ne veut rien entendre de ses griefs, il nie toute émotivité de sa part ou sanction déguisée contre sa tentative de partir dans le civil : il ne saurait tolérer que ses décisions soient remises en cause et refuse à la jeune femme l'autorisation de parler librement. Sa nouvelle affectation requiert d'elle, immédiatement, qu'elle mette à jour le système informatique du service et il la congédie.

Elle retrouve Harm su le plateau qui plaisante de cette situation, d'ici deux ou trois ans, elle sera de nouveau dans les bonnes grâces de l'Amiral ! Arrive Annie PENDRY, à la plus grande surprise de Harm. Le couple ne s'est pas revu depuis un moment et ne sait trop quelle attitude adopter, Annie ne s’attarde pas en préliminaires, salue Mac et demande à voir Harm seul à seul. Il l'invite à pénétrer dans son bureau et referme la porte. De nouveau, l'homme et la femme ont un comportement hésitant : vont-ils s'embrasser, s'étreindre ? [ depuis l'épisode 203 Le mauvais œil NDLR ] Ils ne se sont pas téléphonés, aucun n'a osé prendre l'initiative mais ce n'est pas pour cela que la femme est là aujourd'hui. Harm l'invite à s'asseoir et prend place à côté d'elle, elle commence à expliquer son silence par le fait qu'elle a voulu reconstruire sa vie, prouver à tous ainsi qu'à elle-même qu'elle pouvait s'en sortir seule, sans l'aide de quiconque. Elle souligne l'ironie de la situation puisque, au premier problème, elle est là, devant lui. Il ne semble pas inquiet et elle poursuit, il s'agit de Josh ; aurai-il fait une bêtise ? Annie raconte comment il s'est échappé de son groupe scolaire en visite sur la base d'Andrews pour grimper à bord d'un F14 avant de se faire pincer par une patrouille. Harm relativise l'importance de l'incident : le père de l'enfant était pilote, n'est-il pas normal qu'il soit attiré par les avions ? La mère se fâche, elle n'a pas besoin que cet ami soutienne l'enfant contre elle : beaucoup plus grave, il aurait été témoin d'un meurtre au cours de cette escapade. La mère aurait aimé que ce soit là une invention de l'enfant pour échapper à une punition mais, si elle a pu le croire au début, l'insistance du garçon et son caractère fondamentalement honnête lui font penser qu'il dit la vérité. Harm prend la mesure de la gravité du cas et s'enquiert de savoir qui d'autre est au courant. Il est le seul, pour l'heure.

Il prend la situation en main et se rend dans le bureau de l'Amiral pour solliciter une journée de permission. Son supérieur commence par la lui refuser, il est de mauvaise humeur. Harm insiste, il rappelle l'affaire PENDRY, cas dans lequel il a réussi à démontrer, au péril de sa vie, qu'un de ses meilleurs amis, pilote, n'avait pas commis d'erreur de pilotage à l'origine du crash lui ayant coûté la vie ( épisode 106 – Au nom de l'honneur – NDLR ) L'Amiral s'en souvient et accède à la demande de son subordonné. Fort de ce succès, il tente de plaider la cause de Mac dont les talents et compétences lui semblent bien mal utilisés. L'Amiral se contente de lui demander, furieux, s'il n'est pas devenu fou. Harm décampe sans demander son reste. Il avoue son impuissance à sa partenaire et ordonne à Bud et Harriet de lui faire des recherches concernant la base d'Andrews, le lieutenant et l'enseigne rivalisent d'imagination sur l'objet de leur travail : accidents, crimes, problèmes disciplinaires... tout ! résume Harm.

 

 16H12GMT – BASE AÉRIENNE D'ANDREWS – MARYLAND

Harm est dans le hangar où le F14 est toujours à la maintenance. Il interroge le personnel sur l'incident survenu avec Josh le samedi précédent. Le chef d'atelier se montre particulièrement peu coopératif, il accepte de remettre au capitaine la liste de son personnel mais nie avoir aucun problème avec aucun d'entre eux. Harm revient ensuite sur ces mêmes lieux avec Josh, il refont ensemble les gestes pour accéder au cockpit, c'est Harm qui a montré à l'enfant comment faire. Le jeune garçon décrit d'abord les faits tels qu'il s'en souvient mais s'avère incapable de fournir des détails ou de décrire les hommes. Harm lui fait alors fermer les yeux, il lui demande de se concentrer : l'expérience réussit puisque Josh est en mesure d'affirmer que l'un des hommes était un second-maître – il portait deux chevrons noirs sur son uniforme ! Allons ! C'est évident ! - de même qu'il voit distinctement un des hommes s'emparer d'une grande clé plate pour frapper le second-maître. C'est la tête en sang qu'il est jeté sans ménagement dans la fourgonnette. Harm avoue ne pas encore savoir s'il croit ce récit. L'enfant est déçu, si son père était encore en vie, lui le croirait.

Harm est à Baltimore, il a dîné chez Annie et l'aide à débarrasser la table. Elle lui parle de son travail au sein d'une banque, ce n'est peut-être pas très glorieux mais elle trouve une sorte de satisfaction à aider les jeunes couples à financer leur première maison. Elle se rappelle la leur, à Luke et elle, elle était minuscule mais leur paraissait un château : Harm se remémore être venu donner un coup de main pour paver une allée, sans doute le jour le plus chaud de l'été. Annie se souvient aussi, elle servait aux deux hommes une bière après chaque dalle ; à la fin de la journée, ils étaient bien mûrs et son allée, droite comme celle du Magicien d'Oz ! Cette évocation est douloureuse pour la jeune femme, mariée onze ans, elle a l'impression que toute cette partie de sa vie est partie en fumée. Harm tente de la réconforter, la soutenir, il est patent que des sentiments existent entre eux : regrette-t-elle San Diego ? Pourquoi a-t-elle choisi Baltimore ? Josh en aime l'équipe de base-ball et elle affectionne les fruits de mer...mais, non, elle n'a pas refait sa vie, pas le temps. A son tour, elle se permet d'interroger Harm, a-t-il une liaison ? Non, et Mac ? Elle pose franchement la question, sans douter de la réponse. Elle a une aventure, en ce moment et Annie de conclure que le capitaine en est donc secrètement amoureux. Il rejoint Josh sous la véranda pour fumer un cigare. Il parle à l'enfant de son école et de ses amis mais n'obtient que des réponses évasives. Ses rapports avec sa mère ? A cette question, le jeune garçon devient méfiant, se renferme : est-ce-elle qui l'envoie lui parler ? Il reconnaît se disputer souvent avec elle mais c'est qu'elle ne veut pas qu'il devienne pilote et, lui, ne veut pas entendre parler de travailler toute la journée dans un bureau. Harm le conjure de la comprendre au nom de la légitime inquiétude d'une mère. Soudain Josh remarque une camionnette qui arrive : elle ressemble à celle du hangar ! Harm se retourne et distingue nettement un objet long qui dépasse de la portière avant, il pousse Josh vers l'intérieur de la maison et le suit en courant, des rafales de mitraillette balayent toute la façade, brisent les vitres et la cristallerie encore sur la table. Le capitaine précipite tout le monde à terre et tente de les pousser à l'abri – relatif – du canapé. Le véhicule s'éloigne, tout le monde est sain et sauf.

 

 2H37GMT – DOMICILE DES PENDRY – BALTIMORE – MARYLAND

La police est sur les lieux, trois hommes en uniforme, deux inspecteurs en civil. L'un d'entre eux interroge Josh, seul, sur les circonstances du crime de la base d'Andrews. Le jeune garçon répond sans crainte mais l'interrogatoire dévie sur le trafic de drogue, à l'école puis dans son quartier et les éventuelles relations de sa mère. Annie rejoint son fils, le prend sur ses genoux et tout deux contemplent le verre brisé d'un cadre à photo qui protégeait un souvenir heureux de la famille réunie. Harm entreprend l'inspecteur, les rapports, sur une base militaire, sont accessibles à tous et les personnes impliquées dans le meurtre n'auront eu aucun mal à se procurer le témoignage de Josh ainsi que son adresse. L'inspecteur semble se désintéresser totalement du cas, la base d'Andrews ne relevant pas de sa juridiction.

 

 3H45GMT – AU NORD DE UNION STATION – WASHINGTON D.C.

Harm est inquiet, il ramène Annie et Josh chez lui et verrouille soigneusement sa porte. Il leur recommande de ne pas s'approcher des fenêtres – simple mesure de précaution - . Il ouvre un tiroir, en sort son arme qu'il charge. Il propose sa chambre à ses réfugiés et lui dormira sur le canapé. La journée a été rude, il est temps d'aller se coucher.

Il téléphone néanmoins à Bud mais c'est Harriet qui décroche. Ils partagent le même grand lit, un saladier de pop-corn entre eux. Elle tend le combiné au lieutenant qui se sent pris en faute et veut aller trop vite : il tire si fort sur le fil qu'il renverse l'appareil, il tente de justifier la situation au capitaine mais ce dernier n'en a que faire : il a besoin d'une enquête fouillée auprès de tout le personnel porté manquant à la base depuis samedi. Bud doit entrer en contact avec chacun d'entre eux directement et dressé la liste de ceux qu'il n'aura pu joindre. Qu'il emmène Harriet avec lui, l'enseigne dressera la liste de tous les véhicules entrés et sortis le même samedi avec l'objet de leur visite. Il est particulièrement intéressé par une fourgonnette grise d'un modèle récent avec une couche d’apprêt rouge. Tous ces détails sont notés, avant de raccrocher, Harm présente des excuses pour avoir gâché la soirée de ses subordonnés.

Annie a oublié de prendre des pyjamas, Harm sort un tee-shirt pour Josh : il est à l’effigie de Jerry GARCIA – trop cool ! - pour l'enfant ; A Annie, il propose une grande chemise hawaïenne dont le côté festif la fait sourire. Elle félicite Harm de l'aménagement de son appartement et, très manifestement, le couple se rapproche encore. L'enfant s'étonne de ne pas voir de poste de télévision et, effectivement, Harm n'en a pas ; comment fait-il pour ne pas s'ennuyer ? Il désigne et sort sa guitare, quitte la chambre pour regagner la salle de séjour où il joue et chante la chanson de Rod STEWART Have I told you lately ( vidéo n°5 des Dossiers du JAG ). Il n'a pas terminé que l'enfant s'est brossé les dents, a fait sa prière à genoux au bord du lit, s'est glissé sous les draps où il a reçu un dernier baiser de sa Maman. Elle rejoint Harm qui achève son air, elle est très émue et se réjouit de l'avoir pour ami.

Le lendemain, Harm emmène ses protégés au JAG. Il les confie à la garde de Bud et se rend chez l'Amiral qu'il trouve occupé à travailler avec Mac sur l'état d'avancement de la mise à jour du système informatique. Il demande d'emblée à prendre d'autres jours de permission et l'Amiral s'en étonne. Harm n'a d'autre issue que de donner tous les détails de l'affaire et de raconter la fusillade et les risques qu'ils ont tous courus. Mac ne dissimule pas son effroi. Pressentant que le capitaine s'apprête à mener seul une enquête délicate, CHEGWIDDEN décide d'en faire une affaire officielle puisque un meurtre semble bien avoir été commis sur une base de l'aéronavale. RABB reçoit carte blanche pour poursuivre son enquête. Il obtient aussi de l'Amiral, bien que le JAG ne soit pas une crèche ! l'autorisation de garder la famille PENDRY ici, près de lui. Harriet et Bud lui font part des résultats de leurs investigations : une seule personne est demeurée injoignable, le second-maître ELVGREN, supposé parti en urgence en Floride suite au décès de sa mère. Or, si la dame est bien décédée, il y a huit mois de cela ! Sa voiture a par ailleurs été verbalisée deux fois depuis le samedi par la police de Baltimore. Elle est garée sur le port, le long du quai n°9. Le capitaine félicite ses subordonnés pour la qualité de leur travail, il décide d'y aller alors qu'Annie lui enjoint la prudence.

Un homme examine une photo, la fiche d'identité militaire du capitaine Harmon RABB junior ( fac-similé du document sur le quartier – rubrique « Personnages principaux » – Harmon RABB junior ) Il s'agit du plus grand des trois hommes repérés par Josh.

Au QG, Josh occupe le bureau de l'Amiral quand sa mère vient l'y rechercher. Le militaire a enseigné à l'enfant les trois façons de tuer un homme à mains nues et s'est laissé emporter à lui raconter sa formation et sa vie d'ancien commando de marine. Annie n'est pas ravie du tout, elle s'empresse de ramener son petit. L'Amiral recommande au garçon de continuer à bien travailler à l'école pour pouvoir intégrer l'école d'Annapolis. Il se réjouit d'avoir un jour à rédiger une lettre de recommandation en vue de son incorporation. C'en est trop pour la mère qui ne retient pas de formuler tout haut le vœu que ce jour n'arrive jamais.

A bord d'une voiture du JAG, Harm arrive au quai n°9 et repère la voiture abandonnée du second-maître. Il s'arrête et commence à l'examiner. Elle est fermée à clé. Le capitaine est rejoint par Clayton WEBB qui lui reproche, de façon véhémente, de ne pas l'avoir appelé et d'avoir appris l'histoire par la police de Baltimore. Harm sait que, si WEBB est sur ce coup, c'est qu'il y a un enjeu beaucoup plus important qu'un simple règlement de compte et, effectivement, l'agent le met au courant d'un réseau de trafic de matériel militaire de haute technologie qui finit en pièces détachées au Moyen-Orient, en l'espèce, un appareil de contre-mesures HLQ 144. Une vaste opération est en cours pour identifier et interpeller tout le réseau sur tous les territoires concernés. Cependant, l'enquête privée de Harm est en train de compromettre l'issue de tout le montage, d'où la présence de WEBB pour tenter de freiner les ardeurs du capitaine. Cela semble peine perdue, Harm s'est emparé d'un pied de biche dans le coffre de sa voiture et force celui du véhicule du second-maître. Les deux hommes reculent, horrifiés et le cœur au bord des lèvres : un cadavre en décomposition gît, emballé dans du plastique. C'est le corps du second-maître ELVGREN, un agent de la CIA qui travaillait sous couverture. Josh a été témoin de son meurtre, l'enjeu est d'importance, la vie de l'enfant est bien en réel danger.

 

00H21GMT – NORD DE UNION STATION – WASHINGTON D.C.

Harm rentre chez lui et, dès la sortie de l'ascenseur, il entend du bruit en provenance de son appartement. Il rentre et le trouve investi de toute l'équipe du JAG occupée à préparer à dîner sous l'autorité d'Annie. Harriet lui révèle qu'ils cuisinent des pâtes Puttanesca et, considérant qu'il ne peut rien faire, il se sert à boire dans le réfrigérateur et s'éloigne surveiller la rue depuis la fenêtre du salon. Mac s'approche et lui apprend les frasques de Josh dans le bureau de l'Amiral ; de son côté, il raconte à Mac sa rencontre avec WEBB et les soupçons de trafic qui pèsent sur le chef d'atelier de la base d'Andrews. Harm apprend à Mac l'assassinat du second-maître ELVGREN quand quelqu'un frappe à la porte : c'est l'Amiral CHEGWIDDEN. Il est venu s'enquérir de la sécurité du capitaine et de la famille PENDRY, apprendre à son subordonné qu'il avait fait placer son domicile sous la surveillance de six marine's. Josh s'approche et demande à l'Amiral s'il reste dîner. Harm veut intervenir mais le militaire l'interrompt : encore lui faudrait-il une invitation ! Harriet l'invite à présider la tablée et Annie demande à Josh de dire les Grâces. L'Amiral se délecte du plat qu'Annie a appris à préparer au cours de son voyage de noces à Naples, en Italie alors que Luke effectuait sa première affectation sur le KENNEDY. Au grand étonnement de tous, CHEGWIDDEN leur apprend qu'il a, lui aussi, été mariée à une Italienne, la fille du maire d'un village. L'union n'a pas marché, il était affecté en Virginie et la maman de la jeune fille lui manquait ! Le repas achevé et tout le monde parti, l'enfant est bon à mettre au lit tout habillé. Harm installe le canapé et Annie lui apporte ses oreillers : ils s'embrassent, s'interrompent et recommencent. Ils sont tous les deux consentants et prêts à aller plus loin.

Le même grand homme aperçu par Josh dans le hangar au moment du crime se tient devant un écran qui affiche les plans du QG du JAG. Il découpe une photo d'identité qu'il colle sur une fausse carte d'accès visiteur.

Dans l'appartement de Harm, Annie sert le café. Harm sort de sa douche, s'approche d'elle et l'embrasse tendrement. Il s'enquiert de savoir où est l'enfant, il est sous la douche. Le couple s'embrasse à nouveau mais survient Josh qui les surprend. Annie file à son tour à la salle de bain. Harm verse des céréales au jeune garçon et lui parle : la différence culturelle qu'il y a entre eux du fait du développement de l'électronique, une merveilleuse collection de bandes dessinées de X MEN malheureusement dispersée au moment de son entrée à Annapolis et, enfin, les relations avec son beau-père. Harm reconnaît ne pas lui avoir donner sa chance, avoir méprisé l'homme d'affaire qu'il était alors qu'il n'était même pas son père, mais il s'en veut et avoue à Josh que c'était un homme bien qui aurait mérité au moins d'avoir une chance. Puis il interroge l'enfant : l'a-t-il vu embrasser sa Maman ? Oui ; cela le gène-t-il ? Non, puisque Harm est pilote. En tout état de cause le capitaine veut le rassurer, quoiqu'il arrive entre les deux adultes, l'enfant gardera toujours la première place dans le cœur de sa Maman, la plus grande, la plus belle. Ils sont interrompus par la sonnerie du téléphone ; WEBB les attend au JAG. Harm fait dire qu'ils arrivent.

L'agent WEBB a disposé une série de photos sur une table et demandé à Josh s'il reconnaissait des hommes parmi ces clichés. L'enfant hésite, ne sait pas où porter puis arrêter son regard. Harm a une autre idée : il ramasse les photos et les montre une à une à l'enfant, de façon assez rapide. Il s'arrête sur celle d'un homme, le chef d'atelier MARKS. Mac connaît ses antécédents, au cours de ses deux précédentes affectations, d'importants stocks de matériel militaire avaient déjà été dérobés. Sur une autre photo, c'est un homme de forte stature et corpulence qui est identifié, celui-là même qui s'est emparé de la clé plate pour frapper le second-maître : il s'agit de Gunter HARVAK, très défavorablement connu des services de Clayton WEBB pour être un trafiquant notoire pour le compte de Saddam. Tiner les interrompt : l'Amiral demande à voir Harm et Mac. Ils laissent Josh à la surveillance de WEBB...son job, non ?

Un officier de haut rang et de forte corpulence se présente à l'enseigne SIMMS et demande à voir le capitaine IMES. Il est des forces armées allemandes et s'appelle Ranier GUTFREUND Elle est au tribunal. Ayant examiné avec soin le badge de l'homme, l'enseigne accepte de le conduire à la salle d'audience. Dans le bureau de Harm, WEBB est au téléphone avec son supérieur à qui il fait part des derniers développements de l'affaire. Josh se lève, sort : il a besoin d'aller aux toilettes. L'agent lui demande de faire vite et revenir ici aussitôt. Le faux officier allemand, en fait Gunter HARVAK, pénètre dans les toilettes pour hommes alors que l'enfant s'apprêtait à se laver les mains. Il l'interpelle par son nom et lui demande de le suivre mais la garçon refuse. L'homme se montre menaçant, c'est sa mère qui l'envoie, elle est actuellement aux mains de quelques uns de ses amis. Un officier entre dans les toilettes, l'allemand l'assomme : l'enfant est-il convaincu ? Il suit l'homme.

 

17H23GMT – QG DU JAG – FALLS CHURCH – VIRGINIE

Harm et Mac ont manifestement été avertis par l'Amiral de l'extrême dangerosité de la situation. Harm gardera encore Annie et Josh chez lui la nuit prochaine avant de leur trouver un hôtel sûr. Dans le bureau de Harm, WEBB est seul, l'enfant est toujours aux toilettes. Harm se précipite l'y chercher et, naturellement, il n'y est plus. Il tente de rassurer Annie qui l'a suivi mais elle comprend le drame quand le capitaine signale à Bud un homme blessé et la nécessité d'appeler les secours. L'équipe se retrouve dans le bureau de l'Amiral. Clayton WEBB refuse, dans un premier temps de fournir tout renseignement susceptible de permettre de localiser l'enfant : il y va du succès de sa traque mise sur pied depuis six mois et sur le point d'aboutir. L'Amiral se fâche, exige de lui toutes les informations utiles quant aux lieux et dates des moyens de transports utilisés ; l'agent ne peut faire autrement que de révéler qu'un bateau doit, le soir même, quitter le port de Baltimore pour celui du Havre. En revanche, une seule personne connaissait le nom du navire et ça lui a coûté la vie, c'était le second-maître ELVGREN. Les recherches s'organisent et tout le personnel est mis à contribution pour tenter d'identifier le navire. Soudain, Harriet semble avoir trouvé une piste depuis son poste : Le TANNAGER, un bateau pour le Havre battant pavillon panaméen. Certainement un pavillon de complaisance mais les indices sont lourds : le capitaine se nomme Mohammed SADAHAH et son propriétaire est libyen. Bud, de son côté, confirme une cargaison de moteurs qui doit partir pour le Havre le soir même. L'Amiral accepte que ce soit cette piste qui soit explorer en priorité, le navire doit être arraisonné avant d'avoir quitté les eaux territoriales américaines et il va faire jouer ses relations puisqu'il donne ordre au lieutenant d'appeler le commandant Benjamin RILES des garde-côtes.

Le soir venu, Harm, Mac et l'Amiral rejoignent le commandant RILES. Il n'a pas vu l'enfant mais est en mesure d'affirmer qu'ils ont à faire à un équipage réduit de sept ou huit hommes seulement. Deux vedettes sont prêtes à barrer la route du navire et une une unité doit encore arriver. Soudain Harm voit l'enfant amené à bord par deux hommes : il souhaite y aller, intervenir immédiatement. Le commandant RILES objecte l'absence de pouvoir et l'Amiral lui oppose le Code de surveillance générale de la mer qui autorise l'abordage de toute embarcation en cas de force majeure et dès lors que la vie de quelqu'un est menacée. Le commandant RILES se soumet et laisse faire l'équipe.

Dans une soute, HARVAK interroge Josh qui résiste : il n'a rien pu dire à WEBB puisqu'il ne le connaît même pas.

Mac se présente à un homme de garde, armé, elle porte un pull et un pantalon moulant dans les poches duquel elle a enfoncé ses mains. Il la félicite pour ses bottes et reçoit, très vite, un double coup de pied au visage qui l'envoie rouler à terre. Les deux hommes arrivent et lui donnent une arme. Ils montent tous les trois à bord. Se séparent. Très vite, l'Amiral et Mac sont aux prises avec deux hommes qui les ont repérés dans les coursives. Les luttes au corps à corps sont brèves mais intenses, les officiers du JAG ont le dessus.

Dans sa soute, Josh commence à avoir peur, HARVAK se fait plus pressant et l'enfant se recoupe, il n'a rien dit à WEBB...tiens donc ! Il le connaît, alors ? L'homme sort un poignard et menace franchement l'enfant, attaché sur une chaise. Harm arrive, l'homme l'a senti. Il resserre son étreinte autour de Josh qui regarde intensément Harm. Ils se sont compris. L'enfant décoche un coup de pied à HARVAK et roule à terre : Harm tire et le tue. Il se penche pour détacher Josh mais un autre homme surgit. Il est abattu avant d'avoir pu faire un geste par...Clayton WEBB !

L'Amiral achève de « trier » les bandits interpellés : il en balance littéralement un aux mains d'un agent en vue de sa comparution en Cour Martiale. Le Commandant RILES s'approche et confesse qu'il n'a pas été si naïf ou ignorant qu'il a pu y paraître : il n'ignore pas que le Code de surveillance générale de la mer n'est applicable qu'en haute mer et certainement pas pour les navires à quai. L'Amiral le considère en souriant, les lois ne sont elles pas des choses vivantes, dont il est bon de tester, repousser périodiquement les limites ? L'officier admet mais, là, le bouchon a tout de même été poussé un peu loin !

En quittant le navire, CHEGWIDDEN fait remarquer à Mac qu'il doit y avoir d'autres manières d'exploiter ses compétences que de lui faire faire du droit administratif. Le major ne peut que souscrire à une telle remarque et souligne à l'intention de son supérieur qu'il y a bien une chose qu'elle a envie de faire depuis un moment. Curieux, son supérieur lui demande de quoi il s'agit : elle dépose un petit baiser amical sur sa joue. Que ça ne devienne pas une habitude !

De retour au domicile de Harm, Bud et Harriet ont attendu avec Annie. Elle se jette sur son enfant et serre le capitaine dans ses bras en même temps. En retrait, Bud et Harriet, très émus, ne dissimulent pas leur étreinte.

Kikavu ?

Au total, 28 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

hazalhia7 
13.07.2021 vers 16h

friends76 
08.05.2019 vers 17h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 13h

Marion 
30.04.2017 vers 00h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 11h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

albi2302 
Locksley 
zab4942 
Activité récente

Les Sondages
Hier à 12:55

Actualités
Rabb et Mackenzie aident le NCIS de Los Angeles sur M6 !

Rabb et Mackenzie aident le NCIS de Los Angeles sur M6 !
Aujourd'hui, samedi 30 octobre, Harmon Rabb et Sarah Mackenzie sont de retour sur le petit écran...

Catherine Bell vous attend dans son quartier pour Un Soupçon de Magie

Catherine Bell vous attend dans son quartier pour Un Soupçon de Magie
Avis aux fans de Catherine Bell : un quartier Good Witch a ouvert ses portes sur la citadelle cette...

David James Elliott rejoint la série Heels

David James Elliott rejoint la série Heels
David James Elliott et Joel Murray (Mad Men) rejoignent la série Heels dans des rôles...

HypnoAwards : Good Witch, meilleur drame du câble !

HypnoAwards : Good Witch, meilleur drame du câble !
Félicitations à la série Good Witch dans laquelle Catherine Bell joue la gentille sorcière Cassie...

Un Soupçon de Magie obtient une 7ème saison

Un Soupçon de Magie obtient une 7ème saison
Sortilège réussi pour Cassie Nightingale, la jolie sorcière jouée par Catherine Bell reviendra pour...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quelle série issue de la franchise a votre préférence ?

Total : 34 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

mamynicky, Avant-hier à 12:02

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

quimper, Avant-hier à 18:12

Sherlock vient de publier une nouvelle Interview de Baker de Street. Notre invitée de juin : bloom74. Bonne lecture

Aloha81, Hier à 14:45

Aloha ! Nouvelle PDM et le nouveau calendrier est arrivé sur le quartier Magnum P.I. !

ShanInXYZ, Hier à 18:21

Nouveau mois sur le quartier Doctor Who : Calendrier, PDM spéciale Matt Smith, Survivor, etc... Passez voir le Docteur

sanct08, Aujourd'hui à 12:18

Hello, une nouvelle animation vient de débuter sur X-Files et on cherche des candidats pour une anim sur Le Caméléon :=)

Viens chatter !